Quel plaisir de relancer ce blog avec un peintre extraordinaire, suivez cette interview et vous ne serez pas déçus...

1/ Bonjour Bruno, peux-tu te présenter en quelques mots?

Bonjour Damien ,

Artiste peintre autodidacte , je suis né à Marseille il y a 52 ans. J’ai grandi dans le quartier de l'Estaque.

Passionné de peinture très jeune, j'ai délaissé cette activité pendant une vingtaine d’années en rentrant dans la vie active après mes études .

A l’aube de la quarantaine en 2008, j ai renoué avec ma passion , l’envie était là, j’ai découvert la technique de la peinture à l'huile au couteau et depuis je vis cette expérience comme un rêve.

2/ D'où vient cette passion pour la peinture ?

Elle remonte à l'enfance.

Très jeune je me suis intéressé au dessin , à la bande dessinée, à la peinture et au cinéma. Adolescent je me voyais réalisateur de film, je dessinais des storyboards, faisais des bandes dessinées avec des héros aux supers pouvoirs... Je dessinais tout le temps.

J'ai fais quelques tableaux mais le déclic pour la peinture au couteau, comme je te le disais tout à l'heure, je l'ai eu à la quarantaine.

C'est comme si il fallait que je rattrape le temps perdu.

3/ Ton style est un style bien à toi, reconnaissable au premier coup d'œil. Comment le décrirais-tu en tes propres termes?

Je ne sais pas si on peut parler de style propre. Je pense qu il n'y a rien à inventer en matière de peinture et je n'ai pas cette prétention.

Ce que je peux dire c'est qu'il y a peut-être une signature, une touche particulière. j'expérimente des choses, je joue avec les formes aléatoires, le mélange des couleurs. Je cherche des effets en utilisant uniquement mon couteau.

Parfois j'ai de belles surprises.

Ma peinture est colorée, dynamique et instinctive.

4/ Tu fais un nombre impressionnant d’expositions et rencontres. Proche des personnes qui admirent ton art, tu engages avec aisance avec tes "fans". En quoi ceci est-il important pour toi?

J'ai trouvé beaucoup de bienveillance sur ce « chemin artistique ». Il est normal que j’adopte la même attitude vis à vis des gens qui me suivent. Je suis surpris à chaque fois des réactions que suscitent mes publications.

C'est la moindre des choses de répondre aux personnes qui t'encouragent, te complimentent, parfois se confient sur des choses très personnelles.

J'essaye de le faire le mieux possible même si parfois je manque de temps.

5/ Penses-tu que l'ère du digital et des réseaux sociaux a changé la donne pour les artistes contemporains?

Oui c'est incontestable. Les réseaux sociaux ont changé la donne.

Il est certain que si je prends mon exemple le développement de ma page et de mon site internet m'ont permis de toucher beaucoup de personnes et ont contribué fortement à diffusion de ma peinture . Mais rien de tel que la rencontre et les moments de partage avec les personnes que je rencontre lors des expositions.

Ce sont souvent, en ce qui me concerne d'ailleurs, des personnes qui m'ont connues grâce à la page.

Le digital et les réseaux sociaux sont un complément et un formidable outil de diffusion et de partage.

6/ Tes toiles sont physiques, que penses-tu de la peinture digitale? Un art à part entière ou faisant de l'ombre aux artistes utilisant palettes, pinceaux et peinture?

Je pense qu'il y a de place pour tout le monde.

Je dois avouer que je ne connais pas bien cette discipline. Je suis certain qu'il y a de très belles choses.

Je n’ai pas pour habitude de dire ce qui est bien ou mal, pour moi c est différent tout simplement.

7/ Quel est ton artiste préféré et pourquoi?

Le plus grand pour moi c'est Turner.

Un personnage complexe, un artiste visionnaire , un cherchant. C'est presque "l'incendie de la peinture" dans ses toiles.

C'est une peinture qui me touche. Dans certaines de ses toiles il y a les prémices de l'impressionnisme.

8/ Qu'est-ce qui te motive le plus dans ta carrière ?

On ne peut pas vraiment parler de carrière mais plutôt d’une passion

On n'a pas besoin de motivation pour une passion.

Ce qui me motive c'est le plaisir de peindre.

Ce que je cherche c'est le beau au sens éthologique du terme , pas au sens esthétique c est à dire ce qui touche l'âme ce qui procure de l'émotion.

9/ Où te vois-tu dans 10 ans?

Je ne fais pas de plans.

J'avance à petit pas et chaque fois que je franchis une nouvelle étape, je me dis que c'est déjà pas mal.

Dans 10 ans j'espère avoir toujours la même envie.

10/ Quels conseils donnerais-tu à un jeune artiste qui désire se lancer dans cette aventure ?

Peignez peignez peignez !!!!

Faites vous plaisir! Faites vous votre propre idée de ce qu il convient de faire, même si vous ne connaissez pas les codes de ce milieu ( ce qui était mon cas ) lancez-vous, soyez sincère dans votre démarche et comptez sur votre bonne étoile.

Et enfin comme l'écrivait Sir Richard Burton « n’attendez d'applaudissements que de vous même ».

11/ Et pour finir... un mot pour les lecteurs du blog ?

« Merci » et merci à toi Damien pour cette entretien.

Vous pouvez suivre l’artiste grâce aux liens suivants:

Facebook

Instagram

Twitter

Site officiel

Interview disponible en anglais: [Limited-Release]

Comment on Twitter rss_feed